Uit een Frans tijdschrift van 1981.Klik hier om de txt te lezen

Citroen 2cv Citroen 2cv
Renault 4 « jogging », Peugeot 104 « Z Plus », 2 CV « Charleston »: trois coups de pinceau, un peu plus de gaité, ou d'originalité dans Ie minois ou dans la couleur des sièges, et voilá un nouveau produit sur Ie marché.

C'est ainsi qu'on a repeint Ie canard ! On s'y était tellement habitué á ce bon vieux canard, qu'on finissait par ne plus Ie voir, il faisait partie des meubles, n'existait presque plus. Tout au plus Ie remarquaiton encore lorsqu'un jeunot vraiment fauché en exhibait un encore plus vieux, plus rapiécé, plus rouillé, plus cahotant, plus déchiré, plus tas de ferraille, plus peinturluré que les autres déguisant sa misère en insouciance.
Et voilá qu'on nous Ie ressort, Ie vilain petit canard, cette bonne vieille deuche, encore plus vieille que nature, dans une robe charleston d'avant la guerre, et que cet air rétro-dernier cri trouve Ie moyen de lui redonner jeunesse et virginité. La « 2 pattes » peut encore une fois repartir du bon cylindre, elle est á nouveau neuve, plus moderne que jamais dans son insondable vieillesse.
Alors, devant tant d'obstination á ne pas mourir, á battre et rebattre tous les records de longévité, á traverser sans vergogne un demisiècle pourtant soumis á la loi du futile et de l'éphémère, nous n'avons pas résisté á l'envie d'essayer encore une fois cette grandmère incroyable mais... vraie !

Comment c'est fait une deuche?

Eh bien c'est fait comme on faisait avant la guerre. Mais vous ai-je dit qu'elle est bien la plus vieille voiture du monde ? Je veux dire: celle qui aura duré le plus longtemps, devant la Coccinelle. Conrue avant la 2e guerre mondiale, en 1936 très exactement, l'année du front populaire, elle est toujours produite, 45 ans plus tard, en 1981, l'année du front socialiste! En 1936, it sagissait de proposer un « minimum automobile », 4 roues sous un parapluie, á un peuple en voie d'émancipation, mais la guerre différa la présentation et il fallut attendre le Salon de l'Auto 1948 pour voir enfin la deuche surgir sur le marché. A l'époque il ne fallait pas étre trop pressé: car malgré la concurrence de la 4 CV Renault, le délai de livraison était de 3 ou 4 ans. Aujourd'hui, vous pouvez sortir votre Charleston sur le champ pour aller frimer dans le quartier chic. Bref, les temps ont changé. Pas la 2 CV. Ou plutot si, car ils ont tout de méme fait, depuis le temps, quelques améliorations de détail, mais fondamentalement, la deuche n'a pas changé, méme si aujourd'hui elle a 2 phares, des essuie qlaces automatiques et une jauge d'essènce électrique !

Car on arréte pas le progrès. Tenez, par exemple, jadis lorsque toutes vitres ouvertes vous aviez te malheur de laisser trainer une main innocente sur la portière, pour le seul plaisir de sentir l'haleine fraiche du vent fou éponger un peu vos doigts, vous courriez le risque d'entendre un grand clac et de constater trop tard que la demi-vitre superieure, en reprenant sa position préférée (fermée), avait transformé vos doigts en saucisses douloureuses. Dans une vie, une 2 CV vous faisait cinquante fois le coup et vous juriez qu'on ne vous y reprendrait plus. Plus besoin de parjurer de nos jours: un blocage maintient la vitre solidement ouverte, vous pouvez désormais laisser trainer vos doigts sur la portière en toute quiétude. Je vous le dis: on n'arréte pas le progrès.

Certes, la deuche n'est toujours pas l'engin idéal des frileux qui révent d'une climatisation et d'une étanchéité irréprochables, mais comme la capote ne se rabat plus jusqu'au pare-choc arrière comme dans le temps, s'il pleut, vous aurez bien plus vite recapoté, donc vous serez moins trempé qu'avant. Et surtout, les essuie-glaces qui ne sont plus entrainés par le cáble du compteur sont désormais automatiques et surtout, ils sont deux (il n'y en avait qu'un, cóté conducteur, au début). Et puis le confort a progressé : on a rembourré les hamacs á armature métallique qui servaient de sièges et, style charleston oblige, on a méme droit á un très beau tissu pied de poule: d'accord on s'enfonce toujours un peu trop dans les hamacs et cela rend la visibilité avant quelque peu précaire pour les pas très grands, mais... quel beau tissu! Et la puissance! Que de progrès depuis le premier bi-cylindre 375cc des débuts. A l'époque, tenez-vous bien, on démarrait au moyen d'un lanceur á ficelle! De nos jours, une simple pression sur un bouton et c'est parti. En 1948, la 2 CV vous ammenait, par vent nul, á près de 70 km/h et le kilomètre départ arrété durait 1 minute et 10 secondes. Aujourd'hui, les 29 chevaux de la 2 chevaux qui est en réalité une 3 chevaux fiscaux (Ah ce langage automobile!) vous propuisent (toujours avec un peu de patience) á plus de 110 á l'heure et le kilomètre départ arrété est abattu en 44 secondes. Pour tout vous dire, on s'est méme fait prendre par un radar! De telles performances ne sont pas étonnantes lorsqu'on sait que la Charleston est équipée du «gros» moteur: toujours un bi-cyilndre á plat refroidi par air, mais avec 602 cc de cylindrée et une puissance 3 fois plus grande qu'aux débuts.

Mais rassurez vous, on n'est tout de méme pas dépassé par les évènements, et on parvient encore á maitriser le monstre. Cependant, il y faut une certaine forme physique, pour ne pas dire une forme physique certaine : le volant exige des bras d'haltérophile et les freins et l'embrayage, des mollets de footballeur. Guant au traditionnel levier de vitesse horizontal, dur, ráclant, renaclant, on S'y habitue, dit-on.

Et puis ce sont des détails : tent de progrès ont été faits par ailleurs. Je vous ai déjá parlé de la peinture charleston et du tissu des sièges, mais aujourd'hui, vous pouvez aussi arborer fiérement 2 phares au bout de votre capot: il n'y en avait qu'un seul au début. Il n'est plus nécessaire de descendre tremper une baguette au fond du réservoir pour connaitre le niveau de carburant restant: ce qui tient lieu de tableau de bord comporte un cadran vous indiquant cela : on vit le siècle du progrès

Vous ai-je parlé de la tenue de route ? elle n'a pas progressé. La Charleston a toujours cette immense mollesse, ce confort nuageux. Avec le record du monde de roulis, la deuche reste rigoureusement réfractaire au dérapage. Dès qu'on veut attaquer, il faut une forma olympique (demandez á ceux du 2 chevaux cross) pour résister á la direction. Mais sous la pluie, sur la neige, quelle tenue de route, quelle motricité! D'ailleurs, avec une deuche, méme avec le «gros » moteur et ses 29 valeureux canassons, on conduit le pied á la planche, méme dans les tournants.

Telle est, antiquement moderne, artistement caduque, la 2 CV aujourd'hui. Depuis le Salon 1948, plus de 6 millions de deuches ont vu le jour et avec la facétieuse petite série des 8 000 Charleston, on rou le joyeusement vers les 7 millions d'unités: á 33 ans (45 ans si l'on se réfère au tout premier proto) on a la vie devant soi, surtout lorsqu'on s'offre le luxe de ne consommer qua 6 litres aux 100 km á fond de quatrième vitesse, et qu'on fait partie des dernières décapotables.

Alors, une Charleston, C'est vieux, complètement dépassé, bourré de défauts, bruyant, vibrant, ça n'avance pas, l'équipement est préhistorique, on est assis comme dans des chaises longues, on ne voit rien, il y a des courants d'air, c'est pas beau, c'est cher, mais ca roule et c'est tellement sympathique.

Pierre Pagani

Meer van dat? - More?

Converted 2cv pages

Convertibles - My own car - How to build oneWrecks - Gonna move ? - Truckettes

Racing ducks - Custom fronts - Specials - Fun cars - 2 CV Landau lets

citroen 2pk

In 45 jaar heb ik heel wat onderdelen verzameld. Parts for 2cv meharie-mail the Webmaster Jose Biesbrouck


My entirely scanned car brochures about Citroen and Panhard
Dit zijn al mijn volledig ingescande Citroen en Panhard folders

more/meer sites of me on the wwweb

70's en 80's 2cv
Hoffmann2cv
60's 2cv
Dyane

AMI
Mehari
HY/ID/DS
Panhard PL17

Citroën 2cv's
Mehari pages
Nederlandse Index
Verbouwde 2pk's

Favorite Index
Neo classic cars
Harley Davidson
Brochures